Lucas Diaz obtient son premier dan FFTDA avec succès!

Lucas a obtenu pendant les dernières vacances son premier dan FFTDA! L’examen est différent de celui qu’avait passé Valentin
l’année dernière, il se déroule maintenant en trois étapes.

Les trois “modules” jugent chacun un aspect différent: le premier est davantage technique, le second est une épreuve théorique, et le dernier repose essentiellement sur le combat. La semaine prochaine sortira un article vous expliquant en détail le nouvel examen!

Pour le premier module donc, Lucas est passé en premier sur le huitième poomse. Il a dû en choisir un deuxième aléatoirement et est tombé sur Youkjang, le sixième poomse. Il est ensuite passé sur les Ki bon, je lui laisse la parole: “ce n’était pas évident, il y avait plusieurs techniques qu’on a pas l’habitude d’utiliser. Je vous conseille de ne pas négliger cette partie car elle compte autant que les poomse.”.

“Après ce module je ne savais pas si j’avais bien effectué les poomse selon leurs critères car les autres ont été plus lents et plus précis, et j’ai préféré faire des poomse dynamiques et intenses. (Ce qui m’a réussi)”. (Lucas)

Le deuxième module n’a pas de secret. Il s’agit de tirer au sort six questions sur les trente au programme. Selon lui, il s’agit d’un module accessible et très simple, il suffit de bien préparer ses questions au préalable!.

Enfin, le troisième module est celui qui nécessite le plus de préparation. Il faut en effet préparer un programme de contre attaque en Han bon et en Hoshin soul. À cela s’ajoutent trois combats.

J’ai effectué mes programmes, il faut faire attention à adapter ses techniques à la morphologie de l’adversaire. Pour les combats, ce ne sont pas des combats de compétition on doit montrer au jury que l’on sait adapter une stratégie en fonction de l’adversaire. (casser la distance, esquive contre…). (Lucas)

Ces programmes ont été élaborés en amont, lors de sa préparation à l’examen: “J’ai été à deux stages organisés par le CDT 91 qui m’ont permis d’élaborer mon programme en hoshin soul et aussi de me perfectionner dans les poomse et dans les han bon. Ces stages sont nécessaires et extrêmement importants car on y voit ce que les jury attendent de nous. 

Son succès s’explique aussi par un entraînement régulier et sérieux: “Pour mes poomse et le reste de ma technique je ne me suis pas particulièrement préparé. En effet je privilégie la régularité à un entraînement ponctuel.” Et d’ajouter pour ceux qui s’inquiètent pour leur premier dan: “J’ai eu ma ceinture poom il y a maintenant 7 ans. Avec de la rigueur et de l’assiduité il n’y a pas de raison de s’inquiéter pour ce passage de grade. “

Lucas a donc obtenu son premier dan FFTDA à l’issue de l’examen, après avoir validé les trois modules!

Il conclut ainsi: “J’ai été très content en entendant « Lucas DIAZ…admis » ! C’est quand même un honneur de rentrer au club et d’annoncer au Sabum Nim qu’on a réussi grâce à son entrainement et enseignement.” 

Merci à lui d’avoir répondu à mes question et de m’avoir envoyé un résumé très complet de son expérience!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *