Maître Lee Kwan-Young et le Taekwondo en France

Maître Lee Kwan-Young et le Taekwondo en France

Comme vous le savez, dans peu de temps aura lieu la coupe de Maître Lee Kwan-Young, c’est donc l’occasion de revenir sur son parcours hors du commun!

Maître Lee Kwan-Young est 9e dan de Taekwondo et de Hapkido et le créateur du Hoshin Moosool. Maître Joséphine, notre Sa beum nim a été son élève et continue de se rendre à certains des cours de l’Académie de Maître Lee Kwan-Young pour recevoir son enseignement. C’est d’ailleurs lui qui lui a remis son septième dan l’année dernière, à l’occasion d’un stage au club d’Athis Mons.

Maître Lee Kwan-Young est né en 1946 à Séoul, en Corée du Sud et découvre à l’âge de neuf ans les arts martiaux, au dojang du Chung-Do Kwan (Maison de la Vague Bleue) qui se trouvait dans son quartier.

Les enfants ne sont alors pas autorisés à intégrer le dojang, mais Maître lee Kwan-Young se fait remarquer par Maître Um Un-Kyu parce qu’il observe les pratiquants et s’entraîne seul à reproduire leur technique. Il est alors intégré au dojang.

En 1960, la Corée du Sud crée la Fédération Nationale de Taekwondo. Dans la foulée, Maître Lee Kwan-Young passe son premier dan, puis les suivants jusqu’au cinquième.

Il s’engage ensuite dans l’Armée de Terre et participe à la guerre du Vietnam (1955-1975) et devient instructeur.

Entre 1968 et 1969, un concours national est organisé, rassemblant les quatre-vingt meilleurs pratiquants d’arts martiaux de Corée pour déterminer celui qui partirait à l’étranger pour promouvoir le Taekwondo. Maître Lee Kwan-Young en ressort le vainqueur.

C’est ainsi qu’en 1969, il arrive en France avec la mission de diffuser le Taekwondo, et propose son enseignement dans des clubs de karaté. À l’époque, on appelle le Taekwondo en France tout d’abord “Karaté coréen” puis “Karaté volant” parce que les coups de pieds sautés de la discipline impressionne les contemporains. D’autant plus que Maître Lee Kwan-Young enchaîne les démonstrations spectaculaires, notamment en 1970 durant les finales du championnat de France de Karaté qui permet de faire connaître plus largement le Taekwondo.

En 1973, la France participe pour la première fois aux championnats du monde de Taekwondo, à Séoul, avec une équipe coaché par Maître Lee Kwan-Young. En parallèle, il dirige son propre club de Taekwondo et développe le Hoshin Moosool, une synthèse de Taekwondo, de Hapkido et de son expérience sur le terrain.

Il fait ensuite carrière au sein de la Police Nationale et devient formateur dans la Police judiciaire. Il devient aussi directeur technique de la Fédération de Taekwondo puis président de la Communauté Coréenne de France, pour récompenser son implication.

Aujourd’hui, il continue de dispenser ses cours à son académie, près de la porte de Montreuil dans le 20e arrondissement de Paris! D’ailleurs vous y êtes peut-être déjà allé à l’occasion d’un de ses stages.

La coupe de Maître Lee Kwan-Young est organisée pour les cinquante ans de l’arrivé du Taekwondo en France, après lesquels le grand Maître prévoit de repartir en Corée et de limiter ses voyages en France. Raison de plus pour ne pas rater les qualifications de ce mois de juin!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *